fbpx

Quel mode d’exercice choisir lorsqu’on s’installe en libéral ?

17-02-2021 | Actualités, Infirmière, Kinésithérapeute, Orthophoniste, Pédicure - Podologue

🎬 Ubinect - Replay démo spéciale infirmier 👉 REGARDER

Saison I –  Préparer mon projet d’installation en libéral

Épisode 2 : Choisir son mode d’exercice libéral

Le choix de votre mode d’exercice en libéral va fondamentalement déterminer votre façon de travailler, mais également la gestion de votre vie privée. Pour faire simple, la première possibilité qui s’offre à vous est de monter votre activité individuelle. Vous pouvez aussi créer un cabinet à plusieurs ou effectuer uniquement des remplacements

1. Paramètres pour choisir son mode d’exercice 

Avant de choisir votre mode d’exercice en libéral, examinez la question au regard les éléments suivants :

À ce niveau de préparation en amont, prenez le temps de réfléchir à chaque point et d’évaluer si vous vous sentez capable de les assumer.

Ici, pas de conseils particuliers, c’est une évaluation très personnelle.

2. Exercer seul.e en libéral 

L’avantage principal avec ce mode d’exercice, c’est que vous êtes entièrement libre, dans le cadre votre activité en libéral. Vous gérez :

      • Votre temps ;
      • Votre patientèle ;
      • Votre organisation ;
      • Le niveau de revenus que vous visez.

Évidemment, comme rien n’est jamais linéaire, il existe aussi des inconvénients à exercer seul(e) en libéral.

Le sentiment de solitude peut dans certaines situations être mal vécu. La pression économique également. Tel est le lot de tout entrepreneur indépendant !

Ces questions vont forcément se poser à un moment donné :

      • Vais-je arriver à atteindre mes objectifs ?
      • Pourrais-je assurer des dépenses internes quelquefois lourdes à porter, comme l’achat des équipements, par exemple ?
      • Comment gérer la continuité des soins de mes patients, si je suis souffrant(e) ou en vacances ? Toutes ces questions sont bien légitimes et même très importantes à considérer.

3. Création ou reprise de cabinet médical ?

3.1 Création d’un cabinet 

Là encore, et sur le même exemple que l’installation individuelle en libéral, la création d’un cabinet est un parcours entrepreneurial exigeant, avec sa part de risques et d’avantages. Voici quelques étapes qui vous aideront dans ce projet.

3.1.1. Réaliser une étude de marché

Cette étude de marché passe par l’analyse de l’environnement concurrentiel et d’un business plan. Nous reviendrons lors d’un autre article plus en détail sur le business plan.

Vous aurez grâce à ces documents une visibilité financière (recettes et dépenses) qui est fondamentale pour la réussite de votre projet d’installation en cabinet libéral.

3.1.2. Recherche de financements 

Savez-vous que vous pouvez obtenir des aides financières dans le cadre du démarrage d’un projet ? Ces aides s’additionnent aux exonérations fiscales et sociales.

3.1.3. Choisir votre lieu d’installation

Prenez en considération ces indicateurs suivants : 

      • L’environnement ;
      • La démographie et l’âge des habitants ;
      • La concurrence ;
      • Vos considérations personnelles ;
      •  Etc.

3.1.4. Acheter son matériel

En tant qu’indépendant, c’est à vous d’investir et de constituer votre trousse de soin. On vous a préparé une petite liste non exhaustive de l’équipement indispensable à avoir dans sa mallette d’IDEL : 

      • Un tensiomètre ;
      • Un stéthoscope ;
      • Une pince à clamper ;
      • Une paire de ciseaux ;
      • Une boite de gants à usage unique ;
      • 2 paires de gants stériles ;
      • Des champs stériles ;
      • Quelques compresses ;
      • Un assortiment de pansements et des stéristrips ;
      • Un nécessaire pour perfuser ;
      • Un flacon de désinfectant pour les mains ;
      • De la bétadine ;
      • De la biseptine. 

En sus de ce matériel médical, vous aurez besoin d’une mallette avec :

N’oubliez pas non plus d’apposer votre caducée  sur le pare-brise de votre voiture et de vous munir éventuellement d’un disque de stationnement. 

3.1.5. L’immatriculation et la souscription d’une assurance professionnelle

Ces deux démarches sont obligatoires avant d’ouvrir votre cabinet en libéral. Pas d’inquiétude ! Nous reviendrons sur chacun de ces points lors de prochains articles qui font partie de notre dossier : un été pour s’installer.

3.2. Reprise d’un cabinet médical

Reprendre un cabinet médical peut être la réponse à certains points de blocage à votre installation individuelle. En effet, vous êtes opérationnel très rapidement.

Alors, bien sûr, les coûts sont un peu élevés, mais il s’agit d’un investissement.

Considérez également que la reprise d’un cabinet médical peut vous permettre de bénéficier :

      • D’un local ;
      • D’un personnel avec reprise de leur contrat de travail ;
      • D’une patientèle déjà établie ;
      • De matériel médical et informatique.

Bon à savoir

En récupérant les dernières déclarations de l’ancien propriétaire, vous pouvez émettre une demande d’obtention de financement bancaire.

Vous savez comment choisir votre mode d’exercice en libéral ? Alors, vous êtes décidé à ouvrir votre propre cabinet de soins. Ou, vous préférez plutôt reprendre une affaire déjà existante. Quoi qu’il en soit,  nous restons à vos côtés. Alors, si vous avez une question sur l’installation en libéral, contactez-nous !

À propos

Ubinect est une solution

En quelques chiffres Sephira c’est :

20 ans d’expertise et d’innovation dans le développement de solutions de facturation autonomes

Près de 100 collaborateurs pour vous apporter le meilleur service au quotidien

25 000 professionnels nous font confiance

Contact

L’équipe Ubinect se tient à votre disposition :

02 43 78 49 92

conseil@ubinect.fr

Parrainage

FAQ

Support

Déjà client ?

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
Pour nous écrire, notre adresse postale :

Sephira SAS
12 rue Vincent Scotto
72000 - Le Mans