fbpx

La coordination des soins intégrée à “ Ma Santé 2022 “

18-01-2022 | Actualités, Infirmière, Kinésithérapeute, Orthophoniste, Pédicure - Podologue | 0 commentaires

🎬 Ubinect –  Replay démo spéciale Infirmier 👉 REGARDER

Depuis longtemps, la prise en charge d’un patient n’est plus l’exclusivité d’un corps de métier mais d’un cortège de plusieurs professions. La coordination des soins entre professionnels médicaux et paramédicaux est essentielle dans l’intérêt du patient, du professionnel de santé et des institutions. 

La mise en place du projet titanesque Ma Santé 2022  vient appuyer cette thèse que défend l’ARS depuis longtemps : la coordination des soins est un facteur essentiel de fluidité de l’accès aux soins, et d’amélioration de la prise en charge des patients.

La crise sanitaire du covid-19 a confirmé la nécessité de favoriser la coordination générale des soins entre professionnels de santé libéraux, les hôpitaux et les services médico-sociaux. 

Continuons notre coaching numérique pour y voir plus clair sur le tournant digital que le gouvernement impulse auprès des professionnels de santé.

La coordination des soins, qu’est ce que c’est ? 

Reprenons la définition de la HAS. La coordination des soins est un “ transfert d’actes ou d’activités de soins et de réorganisations des modes d’intervention auprès des patients “.

Bien que la coopération entre professionnels de santé a été pendant longtemps un sujet sensible et qui ne faisait pas l’unanimité, notamment auprès des médecins généralistes, la tendance est à l’ouverture des compétences individuelles vers le collectif. C’est au moins ce qu’aura mis en exergue la crise sanitaire. 

« Les outils numériques sont aujourd’hui insuffisants. Ils sont cloisonnés et laissent bien souvent le patient de côté. Une nouvelle architecture numérique est impérative », a analysé Emmanuel Macron.

 

En lançant le volet numérique du Ségur de la santé en juillet dernier, le ministère des Solidarités et de la Santé a pour objectif de généraliser le partage sécurisé des données de santé entre professionnels et patients. Si la pandémie de la Covid-19 a montré les limites de notre système de santé et la nécessité d’effectuer rapidement une transition vers le monde du digital, il convient de souligner que cette transition ne sera pas dénuée d’enjeux et de défis pour l’État. 

Qu’est-ce que le Ségur numérique de la santé et quels changements va-t-il apporter dans la coordination des soins ?

L’année 2022 marquera en France un virage inédit dans le domaine de la santé grâce au projet Ma Santé 2022. Lancé en février 2018, il annonce entre autres l’arrivée du numérique dans notre système de santé afin d’assurer la continuité des soins. En effet, au travers de sa feuille de route « Accélérer le virage numérique » datant de Mai 2019 , le ministère des Solidarités et de la Santé a dévoilé les grands axes de sa politique relative au numérique en santé qui sont au nombre de cinq :

  • Renforcer la gouvernance du numérique en santé
  • Intensifier la sécurité et l’interopérabilité des systèmes d’information en santé
  • Accélérer le déploiement des services numériques socles
  • Déployer au niveau national des plateformes numériques de santé
  • Soutenir l’innovation et favoriser l’engagement des acteurs

Le volet numérique du Ségur de la santé annoncé en juillet 2020 vient concourir à la feuille de route du ministère des Solidarités et de la Santé en y apportant un soutien financier à hauteur de 2 milliards d’euros afin de rattraper le retard accumulé par la France dans la numérisation de son système de santé. L’objectif pour le gouvernement est d’étendre le partage des données de santé auprès des professionnels de la santé entre eux, mais aussi entre ces derniers et le patient et ce, de manière sécurisée.

Afin de faciliter le partage de ces données, le gouvernement a créé le 29 novembre 2019 une Plateforme des données de santé (PDS) également dénommée Health Data Hub qui assure un rôle de relais entre les personnels de la santé et leurs patients.

Ce nouveau projet de santé numérique amorcera des changements tant pour les patients que pour les praticiens. 

Qu’est ce qui va changer pour vos patients, et pour vous ? 

  • Pour vos patients : ils auront accès à leur Espace Numérique de Santé qui leur permettra de visualiser entre autres ses données administratives, son Dossier Médical Partagé, les données relatives aux remboursements de ses dépenses de santé etc…
    Vos patients auront également accès à une Messagerie Sécurisée de Santé grâce à laquelle ils pourront échanger avec l’ensemble de leur corps médical et aussi recourir à des services de télésanté.
    Le but de l’Espace Numérique de Santé étant que les patient soient « acteurs de leur santé et acteur du système de santé »
  • Pour les professionnels de santé : vous bénéficiez d’une plateforme spéciale dite « bouquet de services ». Grâce à celle-ci, vous avez également accès au DMP du patient, à son dossier pharmaceutique et à plusieurs autres services qui vous seront progressivement proposés.
    Vous jouissez aussi du dispositif Pro Santé Connect (PSC) qui vous permettra de vous connecter de manière mobile et sécurisée sur votre plateforme de santé

Enjeux 

Cette coordination générale des soins a pour but, nous l’avons vu, d’améliorer la performance du système de santé, et en pratique, permet au corps médical de mieux se connaître entre eux et mobilise l’ensemble des ressources nécessaires.
Ses enjeux sont ainsi très similaires à ceux de la télémédecine, l’e-santé,  qui ambitionnent de réduire les inégalités d’accès à l’offre de soins, pour permettre à tous de bénéficier d’une prise en charge optimale.

L’e-santé, acteur majeur de la coordination des soins, est au centre de Ma Santé 2022 

Quels sont les outils mis en place pour assurer la coordination des soins ?

Plusieurs outils d’échanges et de partage de données via les systèmes d’information sont mis à la disposition des PS et des patients : 


– Le Dossier Médical Partagé, DMP et la Messagerie Sécurisée de Santé, MSS
– Solution numérique coordinatrice de soins facilitant le e-parcours comme la téléconsultation

Sephira propose une offre de téléconsultation unique adaptée à la pratique des professionnels de santé. Consultez cette offre qui est sans engagement : ICI 

Nous consacrerons d’autres articles liés à ce tournant digital majeur dans le cadre de notre coaching numérique afin de vous informer des nouveaux outils mis à votre disposition, des aides allouées par l’état, évaluer l’impact sur votre profession, vous faire part de notre implication dans ces évolutions. 

 

Si Ma Santé 2022 concerne désormais l’ensemble des professionnels de santé, les patients et les institutions, elle s’adresse également aux éditeurs de logiciels qui doivent répondre à certaines obligations.


Sephira fait partie des 400 industriels signataires de la charte “ engagé pour la e-santé »
A ce titre, notre engagement est total : développement des systèmes d’information conformes aux exigences, participation aux expérimentations, mise à disposition de plateformes et d’outils numériques, accompagnement et formations de nos clients. 

 

Et surtout, restons connectés !
L’équipe Ubinect

Vous souhaitez nous contacter pour en savoir plus sur nos services ?
Rien de plus simple.
Par email : conseil@ubinect.fr
Par téléphone : 02 43 78 49 92

 

 

 

 

À propos

Ubinect est une solution

En quelques chiffres Sephira c’est :

20 ans d’expertise et d’innovation dans le développement de solutions de facturation autonomes

Près de 100 collaborateurs pour vous apporter le meilleur service au quotidien

25 000 professionnels nous font confiance

Contact

L’équipe Ubinect se tient à votre disposition :

02 43 78 49 92

conseil@ubinect.fr

Parrainage

FAQ

Support

Déjà client ?

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
Pour nous écrire, notre adresse postale :

Sephira SAS
12 rue Vincent Scotto
72000 - Le Mans