fbpx

Débuter des remplacements médicaux

31-08-2021 | Actualités, Infirmière, Kinésithérapeute, Orthophoniste, Pédicure - Podologue

🎬 Ubinect –  Replay démo spéciale Infirmier 👉 REGARDER

Vous êtes auxiliaire médical ? Vous allez bientôt réaliser votre premier remplacement médical. Alors cet article est pour vous. Savez-vous qu’il existe une procédure à suivre pour pouvoir suppléer l’un de vos collègues ? Nous levons le voile ici sur toutes les formalités pour devenir remplaçant, que vous soyez infirmier, kiné, podologue ou orthophoniste. Nous vous donnons aussi nous meilleures astuces. C’est parti !

Remplacement médical : les avantages

En tant que jeune diplômé, le remplacement médical est le meilleur moyen de vous familiariser avec le fonctionnement de l’exercice libéral

Vous n’avez aucun investissement financier à prévoir. En plus, vous bénéficiez : 

      • De la patientèle du titulaire ;
      • De ses équipements de soin ;
      • De la structure dans sa globalité ;
      • D’un secrétariat ou d’un assistant éventuel ;
      • Etc.

Vous devez disposer des mêmes qualifications pour remplacer un praticien. En tant que remplaçant, vous intervenez lorsqu’ un collègue ou une consœur s’absente temporairement. Il peut s’agir d’un congé d’une durée déterminée pour :

La durée peut toutefois être plus aléatoire dans le cadre d’un arrêt maladie.

À savoir

Le remplacement ne s’applique pas pour un départ définitif. Un départ à la retraite, une reconversion professionnelle ou un déménagement font l’objet d’un contrat différent. 

Choisir un remplacement en débutant et négocier le contrat

Vous venez juste d’obtenir un diplôme d’auxiliaire de santé ? Vous n’êtes pas en droit de choisir une offre d’emploi paramédicale qui vous convient. C’est en tout cas ce que nous vous conseillons dans ce petit guide du remplacement médical. 

Cibler le bon cabinet paramédical

Vous avez tout intérêt à choisir un cabinet qui correspond à vos ambitions, lorsque vous consultez les annonces paramédicales. Alors, avant de signer un contrat de remplacement, demandez-vous si vous préférez travailler :

      • En milieu rural ou citadin ; 
      • Seul ou avec des associés ;
      • Etc.

Vous découvrirez ainsi si la carrière que vous vous imaginez correspond bien à vos envies. 

L’idéal est de passer du temps avec le soignant que vous allez suppléer avant votre remplacement médical. Observez-le dans son travail pour conserver le même fonctionnement. Sa patientèle ne sera ainsi pas dépaysée. 

Si vous n’habitez pas à proximité, renseignez-vous aussi sur la possibilité d’être logé. Il est possible que le titulaire mette le sien à votre disposition. Le logement est d’autant plus problématique que l’agglomération est importante. 

En cas de visite à domicile, posez-vous la question du véhicule, notamment si vous n’en avez pas. À la campagne, le kilométrage peut rapidement devenir important. 

Discuter vos conditions 

La rétrocession d’honoraires est la recette que vous verse le titulaire à la fin de votre remplacement médical. Elle oscille entre 70 et 75 % des honoraires pour un cabinet de groupe. Elle peut toutefois monter à 80 % pour un cabinet individuel en zone rurale. Pour un remplacement en urgence, il est même possible que toute la facturation de vos actes vous soit versée.

Astuce

Tenez compte de la baisse éventuelle des visites en l’absence du praticien que vous remplacez. Certains patients préfèrent repousser leur rendez-vous et attendre le retour du titulaire.

​​Formalités du remplacement médical

Avant de débuter vos soins, vous devez vous acquitter de certaines démarches. On vous dit tout !

Le contrat de remplacement

Ce document détaille les conditions du remplacement, à savoir : 

      • Les identités du titulaire et du remplaçant ;
      • Votre assurance professionnelle ;
      • La durée du contrat ;
      • Un justificatif du titulaire déclarant ne pas exercer pendant le déroulement de votre remplacement ;
      • La rémunération ;
      • Etc.

Il peut aussi contenir une clause de non-installation. Cette dernière vous interdit de vous installer ultérieurement dans une zone définie autour du cabinet pour une durée déterminée. Elle est souvent considérée comme abusive au-delà de 2 ans.

Chaque partie conserve un exemplaire signé. Vous devez aussi envoyer un exemplaire signé au Conseil de l’Ordre dont vous dépendez.

Si vous êtes infirmière, n’hésitez pas à lire notre article dédié au remplacement. Vous avez un diplôme de kiné, consultez nos conseils spécifiques pour ce mode d’exercice..

L’autorisation de remplacement

Pour avoir le droit de relayer le titulaire du cabinet médical, vous devez demander une autorisation de remplacement au conseil de l’Ordre dont vous dépendez. Joignez le contrat de remplacement rempli à votre requête. N’oubliez pas aussi de prévenir la CPAM dont relève le cabinet paramédical où vous allez travailler.

La CPS – Carte Professionnelle de Santé

Vous souhaitez uniquement effectuer des remplacements paramédicaux ? Vous avez alors besoin d’une carte professionnelle de santé de remplaçant. Il faut pour ce faire solliciter le conseil départemental de l’Ordre départemental dont vous dépendez. Lorsque cet organisme a validé votre demande, il transfère votre carte à l’ASIP qui vous la transmet par la suite. 

À savoir

Cette carte est très pratique. Elle vous permet d’utiliser l’équipement de télétransmission du titulaire. Si vous ne la possédez pas, vous serez dans l’obligation de remplir des FSE papier du remplacé. Il vous faut alors barrer son nom et y inscrire le vôtre à la place.

La déclaration à l’URSSAF et la CPAM

Dans les huit premiers jours qui suivent votre prise de fonction, vous devez demander votre immatriculation auprès du Centre de Formation des Entreprises (CFE) de l’URSSAF de votre lieu d’activité.

Côté protection sociale, vous dépendez du ​​régime d’assurance maladie des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés (PAMC). Il suffit de vous affilier à la CPAM de votre domicile. Sachez que c’est l’URSSAF qui vous prélève vos cotisations. 

La RCP – assurance Responsabilité Civile Professionnelle

Même si vous êtes remplaçant, vous restez indépendant. Il n’existe ainsi aucune relation de subordination entre les deux parties signataires du contrat de remplacement. En cas de faute, vous pouvez donc être mise en cause. C’est la raison pour laquelle vous devez fournir une assurance responsabilité civile professionnelle.

Votre premier remplacement médical est une réelle aubaine pour découvrir si le libéral vous plaît avant de vous installer à votre compte. Alors, profitez-en, sans oublier en revanche de suivre les règles fixées par votre conseil de l’Ordre avant de vous engager. Ubinect reste à vos côtés pour toutes informations. Vous pouvez nous appeler !

À propos

Ubinect est une solution

En quelques chiffres Sephira c’est :

20 ans d’expertise et d’innovation dans le développement de solutions de facturation autonomes

Près de 100 collaborateurs pour vous apporter le meilleur service au quotidien

25 000 professionnels nous font confiance

Contact

L’équipe Ubinect se tient à votre disposition :

02 43 78 49 92

conseil@ubinect.fr

Parrainage

FAQ

Support

Déjà client ?

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
Pour nous écrire, notre adresse postale :

Sephira SAS
12 rue Vincent Scotto
72000 - Le Mans