fbpx

Quel est le salaire d’un kinésithérapeute en libéral ?

29-03-2022 | Actualités, Kinésithérapeute

🎬 Ubinect - Replay démo spéciale kinésithérapeute 👉 REGARDER

Plus de 85 % des kinés ont une activité libérale ou mixte. C’est ce qu’indique le rapport de 2021 sur la démographie des kinés, publié par le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes. Vous aimeriez, vous aussi, ouvrir votre cabinet de masseur ? Alors, vous vous demandez certainement, en tant que futur kiné libéral, quel est le salaire que vous pourriez avoir. On vous l’explique ici.

Quel est le salaire moyen d’un kiné en libéral ?

Lorsque vous ouvrez un cabinet de masso-kinésithérapie en entreprise individuelle, vous êtes soumis au régime des bénéfices non commerciaux (BNC) ou au régime micro-BNC. Donc, le choix de votre statut juridique est fonction de votre futur salaire de kiné libéral.

 

Le régime micro-BNC des kinés

Ce régime concerne chaque auxiliaire libéral qui :

    • Crée son entreprise individuelle ;
    • A des recettes inférieures à 72 600 €.

Le montant des impôts est alors calculé sur la base de 66 % des recettes. Avec ce régime simplifié, vous ne réalisez qu’une seule déclaration annuelle au mois de mai.

À noter : la première année, votre chiffre d’affaires se calcule au prorata des mois travaillés. Par exemple, si vous gagnez 30 000 euros en 8 mois, le montant de vos recettes est de :

    • 30 000 X 306/365.
    • Vous avez donc gagné 25 150 en 8 mois.

Dans le cas où vous dépassez les 72 600 € durant les deux premières années, vous devez obligatoirement passer au régime réel d’imposition que nous vous détaillons ci- dessous.

 

Le salaire d’un kiné en libéral sous le régime de la déclaration contrôlée

Ce système prend en compte les frais réels de votre cabinet. Vous l’aurez compris, vous êtes alors soumis à l’impôt sur le revenu. Pour un kiné en libéral, on ne parle d’ailleurs pas de salaire, mais de bénéfice net. Cette somme se chiffre de la façon suivante :

Bénéfice net = Recettes – (Charges + Frais + Cotisations sociales)

Vous devez aussi effectuer une déclaration tous les ans avant le mois de mai.

Les chiffres clés du salaire moyen d’un kiné libéral

La profession de kiné en libéral et son salaire ont fait l’objet d’une étude approfondie menée par le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance en 2018.

Les estimations du Ministère

L’étude estime à 80 000 euros par an le montant des recettes encaissées par un masseur. Or, les bénéfices du praticien ne représentent que 52,9 % de ce montant. La rémunération annuelle d’un kiné serait donc de l’ordre de 40 000 euros par an. Et, ce nombre fait état d’un salaire moyen de 3 000 euros net par mois.

Sur quoi se base le calcul d’un revenu kiné libéral ?

Les chiffres que nous vous présentons ne sont bien sûr qu’une estimation. Votre revenu est aussi fonction de :

    • La région dans laquelle vous souhaitez ouvrir votre cabinet ;
    • La nature des actes que vous pratiquez ;
    • Le nombre de consultations quotidiennes que vous effectuez.

En moyenne, un kinésithérapeute qui travaille dans un centre de rééducation de secteur privé voit environ 25 à 30 patients par jour, si son emploi du temps est chargé.

Une comparaison avec la fonction publique

Pour information, le salaire des kinésithérapeutes dans la fonction publique est de :

    • 1 977 € brut/mois, en tant que débutant ;
    • 3 383,31 € brut/mois en fin de carrière.

Ces données donnent matière à réflexion et peuvent influencer votre choix professionnel.

Quelles sont les charges d’un kiné en libéral ?

En qualité de kiné libéral, vos charges constituent environ 50 % de votre chiffre d‘affaires. Elles regroupent l’ensemble de cotisations obligatoires, mais aussi les frais inhérents au cabinet.

 

Les cotisations d’un kiné du secteur privé

Ces cotisations sociales obligatoires représentent environ 20 % à 30 % du montant de vos charges totales. Il s’agit de contributions pour :

    • L’assurance maladie ;
    • L’allocation familiale ;
    • La contribution sociale généralisée ;
    • La contribution aux unions régionales des professionnels de santé ;
    • Etc.

Vous êtes, en plus, dans l’obligation d’adhérer à la CARPIMKO, la caisse de retraite des auxiliaires médicaux. Le montant de la cotisation varie entre 15 et 18 % de ses revenus nets.

Pour finir, sachez que, comme tous les kinés du secteur privé, vous êtes aussi assujetti à la CFE (cotisation foncière des entreprises). Cette taxe est appréciée au prorata de votre chiffre d’affaires.

 

Les autres charges d’un cabinet de rééducation de kinésithérapie

Un kiné libéral qui souhaite estimer son salaire doit aussi prendre en compte le coût de :

    • La location de son local ;
    • Sa facture énergétique ;
    • Les frais de rétrocessions éventuels ;
    • Les frais de déplacement ;
    • Etc.

Il convient d’y penser et de budgétiser ces coûts pour ne pas être pris au dépourvu.

 

Quelles sont les déductions fiscales pour un kiné libéral ?

Il existe des déductions fiscales possibles pour optimiser son revenu en tant que kinésithérapeute libéral. Vous êtes, bien sûr, en droit de déduire certains de vos frais professionnels, lorsque vous êtes au régime d’imposition réel.

 

Liste des dépenses déductibles

Voici une liste non exhaustive de dépenses déductibles de votre montant imposable :

    • Les coûts d’équipement logiciel du cabinet et du lecteur carte vitale
    • L’achat d’une ou plusieurs tables de massage ;
    • L’investissement lié à divers accessoires de rééducation ;
    • Les frais relatifs aux fournitures de bureautique et à la comptabilité de votre entreprise .
    • Le montant de vos repas pris sur place, à raison de 14,15 euros par jour au maximum ;
    • Les honoraires engagés pour la mise en place d’un télésecrétariat ;
    • Le coût des déplacements relatifs à votre formation professionnelle ;
    • Votre cotisation retraite et votre assurance ;
    • L’adhésion à certains organismes professionnels comme l’Ordre national des masseurs kinésithérapeutes ;
    • Certains frais de banque liés à votre compte professionnel ;
    • Le prix des éventuelles revues pour votre salle d’attente ;
    • Etc.

Ces dépenses déclarées peuvent être soumises à certains contrôles de la part de l’administration.

 

Les contrôles fiscaux

Le fisc reste intransigeant en cas de contrôle ! Aussi, conservez bien tous les justificatifs de vos achats. Les factures doivent notamment faire apparaître :

    • Le montant de vos acquisitions ;
    • La date de votre achat.

En tant que kiné libéral, votre salaire peut donc être plus élevé que celui que vous auriez en milieu hospitalier. Vous êtes, en revanche, tenu de suivre votre comptabilité régulièrement. À ce sujet, le logiciel Ubinect peut grandement vous simplifier la vie tout en vous permettant de bénéficier des aides conventionnelles. Avec un seul outil, vous gérez votre facturation, vos télétransmissions et vous gagnez du temps pour vous consacrer à votre patientèle. Alors, prenez contact avec nous et venez découvrir notre offre sans engagement.

 

Sources :

Ordre des masseurs-kinésithérapeutes – La démographie des kinés en 2020
Urssaf- Masseurs- kinésithérapeutes
Grille indiciaire territoriale des kinésithérapeutes

 

Logiciel Podologue

À propos

Ubinect est une solution

En quelques chiffres Sephira c’est :

20 ans d’expertise et d’innovation dans le développement de solutions de facturation autonomes

Près de 100 collaborateurs pour vous apporter le meilleur service au quotidien

25 000 professionnels nous font confiance

Contact

L’équipe Ubinect se tient à votre disposition :

02 43 78 49 92

conseil@ubinect.fr

Parrainage

Communauté Ubi

FAQ

Support

Déjà client ?

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
Pour nous écrire, notre adresse postale :

Sephira SAS
12 rue Vincent Scotto
72000 - Le Mans