Santé 2022: vers le télésoin, la téléconsultation et l’au-delà !

3-11-2021 | Actualités, Infirmière, Kinésithérapeute, Orthophoniste, Pédicure - Podologue | 0 commentaires

Un « coaching numérique » pour décrypter les enjeux du télésoin et de la téléconsultation 

 

L’irruption du numérique dans la vie quotidienne des paramédicaux  en rassure certains, en affole d’autres. C’est le cas par exemple du télésoin ou de la téléconsultation.

Ce qui est sûr, c’est que si le mouvement vers le numérique dans le monde de la santé  a mis un certain nombre d’années à se mettre en place en France, cela ne fait désormais plus aucun doute : on y est !

Alors que certains pays tels que les Etats-Unis ou encore les pays d’Europe du Nord font figure de précurseurs. Il aura fallu quelques décennies pour que la France se décide à poser les fondements réglementaires de l’e-santé. 

 

Dans cette rubrique mensuelle e-santé, nous vous proposons de faire le point et de décrypter ensemble, sous la forme d’un “ coaching numérique », comment le numérique contribue à améliorer les dispositifs de santé ( les innovations, les outils digitaux et leurs usages au quotidien… ) 


Et pour ce premier “ coaching” , arrêtons nous sur ce qui concerne de plus en plus les paramédicaux, le télésoin et la téléconsultation ( soin à distance grâce au numérique ) et décryptons ce sujet sous forme de questions réponses !

 

C’est la crise sanitaire qui a déclenché le télésoin et la téléconsultation ? 
FAUX ! 

Dès les années 70 par l’informatisation des fonctions de gestion et par les premiers projets de dossier patient numérisé, la notion contemporaine de télésoin est apparue en Juillet 2019. Dans le cadre d’une révolution numérique de la santé voulue par les pouvoirs publics, elle a été établie dans la loi de transformation du système de santé “ Ma Santé 2022”. 

Il faut reconnaître que c’est le contexte épidémique de la covid-19 qui a démocratisé la pratique du télésoin. Dans un premier temps, l’autorisation dérogatoire accordée aux infirmiers pour les patients positifs au coronavirus. Puis, cette pratique a ensuite été étendue à certains auxiliaires de santé et prise en charge par l’Assurance Maladie. 

En effet, rappelons que le Ségur de la Santé prévoit également de développer fortement la télésanté en s’appuyant sur les acquis de la crise pour mieux soigner les français. 

 

Je peux bénéficier d’une aide à l’équipement comprenant la téléconsultation allant jusqu’à 525 € (350€ + 175 €) ?
VRAI !

En effet, Forfait d’Aide à la Modernisation et à l’Innovation (FAMI) a été mis en place pour vous inciter à vous équiper d’outils innovants, de solutions de téléconsultation et d’utiliser les nouveaux services de l’Assurance Maladie.
Les objectifs sont multiples : lutter contre les déserts médicaux, favoriser l’accès aux soins des patients, améliorer la qualité des soins…
En bref, ce forfait vous accompagne dans votre transition numérique et vous aide à financer les outils nécessaires pour diversifier votre offre de soins.

Le Forfait d’Aide à la Modernisation et à l’Innovation évolue au gré des avancées technologiques. 
Ainsi,
un nouvel indicateur optionnel a été ajouté au panier vous permettant de bénéficier de 2 aides supplémentaires (pour l’instant ce nouvel indicateur ne concerne pas les kinésithérapeutes ni les pédicures podologues).  

  • 350 € permettant de s’équiper en vidéotransmission, de mettre à jour les équipements informatiques et de s’abonner à des plateformes de télémédecine pour assurer des actes de téléconsultation dans des conditions sécurisées ;
  • 175 € permettant de s’équiper en appareils médicaux connectés. La liste des équipements retenue est la suivante :
  • oxymètre connecté
  • stétoscope connecté
  • dermatoscope connecté
  • otoscope connecté
  • glucomètre connecté
  • ECG connecté,
  • sonde doppler connectée,
  • échographe connecté,
  • mesure pression artérielle connectée,
  • caméra (utile pour regarder l’état de la peau par exemple) connectée,
  • outils de tests visuels, audiogramme connectés,
  • matériel d’exploration fonctionnelle respiratoire dont le spiromètre et le tympanomètre connectés

 

Tous les clients Ubinect peuvent pratiquer le télésoin et bénéficier de la prime à l’équipement ?
VRAI !

  • Dès le 23 mars 2020, les infirmiers libéraux ont pu pratiquer le télésoin pour le suivi à distance des patients Covid-19
  • Le 25 mars, les orthophonistes libéraux ont été autorisés
  • Le 16 avril, le télésoin a été ouvert aux masseurs-kinésithérapeutes libéraux 
  • Enfin, le 19 mai, l’autorisation a été élargie aux orthoptistes, pédicures-podologues libéraux et pharmaciens.

 

Je dois forcément payer un abonnement pour accéder à la téléconsultation même si je n’y ai pas recours  régulièrement ?
FAUX !

Alors que l’accès à la téléconsultation est largement encouragé et facilité par les pouvoirs publics. Certains fournisseurs espèrent en tirer parti, en imposant aux professionnels de santé un abonnement qui les oblige à s’engager et a commencé à payer pour un service qu’ils ne pratiquent pas forcément régulièrement. 

Pour répondre à cette problématique, Sephira propose la téléconsultation sans engagement et sans abonnement !

 

La téléconsultation sans frais d’entrée, sans abonnement et sans engagement

En conjuguant leurs expertises, Sephira et lemedecin.fr proposent une offre inédite qui n’oblige plus les auxiliaires de santé à s’abonner et à payer avant même d’effectuer une première consultation à distance. 

La téléconsultation est incluse gratuitement dans votre logiciel de facturation et de télétransmission Ubinect  


En 1 clic, vous actionnez gratuitement  l’option téléconsultation et vous ne payez que quand vous vous en servez. 

 Retrouvez tous les infos sur notre offre de téléconsultation, ici

La pratique du télésoin doit répondre à certaines conditions
VRAI !

En effet, c’est la Haute Autorité de Santé, HAS, qui, en Septembre 2020 a défini les critères d’éligibilité pour pratiquer le télésoin. 
Retenons ceux-ci:

  • Seuls certains professionnels de santé sont habilités à pratiquer le télésoin: pharmaciens, infirmiers, auxiliaires médicaux.
  • Il faut que la nature du soin permette le télésoin et ne demande donc aucun contact ou examen clinique. 
  • Le télésoin n’est possible que s’il est le résultat d’un accord entre le patient ( consentement éclairé) et le professionnel de santé.
  • Certaines conditions matérielles doivent être remplies: matériel informatique adapté, bonne qualité de transmission, dispositifs medicaux necessaires) 
  • Un suivi est nécessaire ( traçabilité dans le Dossier Médical Partagé- DMP, si il y en a un- notez qu’il sera bientôt obligatoire, confidentialité des données de santé, respect du code de déontologie et éthique, …)

Le télésoin va, dans un avenir plus ou moins proche, complètement remplacer le schéma traditionnel ?
FAUX !

Il ne faut pas penser que le télésoin et tout ce qui commence par “télé” a vocation à remplacer la médecine traditionnelle et la visite à domicile ou en cabinet médical. 
La téléconsultation doit se positionner comme complémentaire du suivi habituel et peut être pratiquée chaque fois que cela est possible. En amont, pour rassurer le patient et l’orienter plus vite vers le professionnel de santé le plus adapté à sa pathologie. Et même si ce n’est pas un prérequis. 

Le télésoin doit s’intégrer dans le parcours médical. 

C’est une nouvelle manière de soigner : s’affranchir des distances, réduire les barrières géographiques, accès simplifié et plus large aux soins dans le but de répondre en partie, à la problématique des déserts médicaux. 


Pour plus d’infos, consultez la fiche pratique ( trés bien faite) de la HAS 

Et surtout, restons connectés !
L’équipe Ubinect

Vous souhaitez nous contacter pour en savoir plus sur nos services ?

Rien de plus simple.

Par email : conseil@ubinect.fr 

Par téléphone : 02 43 78 49 92

À propos

Ubinect est une solution

En quelques chiffres Sephira c’est :

20 ans d’expertise et d’innovation dans le développement de solutions de facturation autonomes

Près de 100 collaborateurs pour vous apporter le meilleur service au quotidien

25 000 professionnels nous font confiance

Contact

L’équipe Ubinect se tient à votre disposition :

02 43 78 49 92

conseil@ubinect.fr

Parrainage

FAQ

Support

Déjà client ?

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
Pour nous écrire, notre adresse postale :

Sephira SAS
12 rue Vincent Scotto
72000 - Le Mans