L'actualité des professions de santé

Rapport Cordier : avant tout, améliorer les relations interprofessionnelles

Publié le 30 juillet 2013, 10h15.

Dix-neuf propositions ont été formulées dans le rapport Cordier* rendu public le 15 juillet dernier. Fruit des réflexions du « comité des sages » mis en place en février par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, l’objectif était de définir un ensemble de mesures à mettre en œuvre dans le cadre de la stratégie nationale de santé que le gouvernement doit détailler à la rentrée. Ce rapport plaide pour une réforme en profondeur de notre système de santé avec deux éléments impératifs : une meilleure interface entre les acteurs et un effort accru en matière de recherche en santé publique.

comité des sages

Parmi ces 19 propositions, nombre d’entre elles mettent l’accent sur la relation et la coordination entre les professionnels de santé, sous la responsabilité du médecin traitant. Ainsi, afin de mettre en place un service public territorial de santé, le rapport suggère de favoriser la constitution d’équipes de soins de santé primaires, car « le modèle de l’exercice libéral en solitaire est de moins en moins adapté à une prise en charge des patients atteints de maladies chroniques ». Toutes les personnes malades doivent pouvoir bénéficier d’une meilleure fluidité de leurs parcours de soins et de santé, ainsi que d’un accompagnement personnalisé pour les personnes nécessitant une coordination renforcée.

Le comité recommande également une meilleure transmission des informations entre professionnels de santé, car l’acte médical comporte la nécessité d’informer tous les acteurs de la chaîne de prise en charge.

Enfin, les sages défendent le développement de nouvelles fonctions et de nouveaux métiers de santé. Il apparaît nécessaire de mettre fin « au modèle en silo qui enferme les professionnels dans des périmètres de métiers et d’actes en permettant un avancement de carrière soignante sans éloignement du malade », et le « développement de nouvelles compétences pour aider à une meilleure fluidité des parcours de soins et de santé ».

* Le rapport porte le nom du président du comité des sages, Alain Cordier, ancien directeur de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

  Lien vers l'article

Essayez gratuitement la télétransmission ubinect.

 Demandez votre démonstration