Le remplacement de l’infirmière libérale.

3-03-2021 | Actualités, Infirmière

Le remplacement professionnel est une préoccupation de longue date chez les infirmières et les infirmiers qui exercent en libéral. Quel qu’en soit le motif, la durée ou la récurrence, il est souvent compliqué de se faire remplacer à la demande. Le remplacement infirmier libéral est d’ailleurs un excellent moyen pour débuter sa carrière en libéral. 

Les législations pour l’infirmière en exercice libéral se succèdent :

Avec plus de 30 000 entrées annuelles dans les Instituts de Formation en Soins Infirmiers depuis 2003 et l’apparition d’une volonté politique de lutter contre les déserts paramédicaux, inaugurée pour la première fois via l’avenant n° 1 à la Convention Nationale des infirmiers en 2008, les effectifs infirmiers ont toujours régulièrement augmenté en France.
Avec le Contrat Santé Solidarité, les premières mesures incitatives sont définies pour l’installation des IDE en libéral, dans les zones géographiques où les besoins de soins ne sont que très peu couverts.

Puis le renforcement du découpage du territoire en différentes zones, classées de très sous-dotées à très sur-dotées, l’avenant n° 3 à la même convention est en application depuis 2012.

À cette occasion, les mesures pour le développement à l’installation sont redéfinies dans le cadre du Contrat Incitatif Infirmier.

Enfin en 2019, l’avenant n° 6, apparaît une nouvelle méthodologie de zonage, développée par la DREES *: il s’agit de l’APL ou Accessibilité Potentielle Localisée.

La classification est dorénavant ainsi en France :

1) zone très sous-dotée (5% de la population),
2) zone sous-dotée (9,5% de la population),
3) zone intermédiaire (36,8% de la population),
4) zone sur-dotée (20,4% de la population),
5) zone très sur-dotée (28,4% de la population).

Rémunérations et statistiques de l’infirmière salariée et libérale

L’état français a toujours eu du mal a payer ses soignants : le salaire mensuel des infirmiers à l’hôpital public dépend d’une grille, qui varie en fonction du grade et de l’ancienneté du soignant. Bien que niveau minimum à bac + 3, la carrière commence à 1 500 € net et se termine autour des 2 400 € net (hors spécialisation particulière).
Les infirmiers français touchent en moyenne 2 070 € net par mois quand les infirmiers allemands sont rémunérés 2 383 € net (+ 15,12 %) et les Espagnols 2 600 € net (+25,6 %), selon les données de l’OCDE ** (Source du Panorama de la Santé en 2019).
Dès lors, le contexte est réuni pour qu’il y ait un transfert de « masse » des infirmier(e)s salarié(e)s (du public essentiellement), vers le secteur libéral, avec des perspectives de fin de mois plus convenables.

Le nombre d’infirmiers exerçant en libéral/salariat  selon la DREES *

En 2000, 39 7506 infirmiers dont 34 0013 en salariat et 57 493 en libéral et mixte.
En 2019, 74 4307 infirmiers dont 612 732 en salariat et 131 575 en libéral et mixte.
Au fil du temps, la plupart des IDE qui ont débarqué en exercice libéral, ont fini par s’installer ou à travailler en collaboration.
De plus, une partie (non quantifiée par les statistiques) des infirmier(e)s libéraux remplaçants exercent en statut mixte (alternance salariat et libéral en remplacement).
Encore selon la DREES * en 2019, sur 131575 IDE libéraux et mixtes, il y a 122608 installés ou en collaboration (soit environ 93,18 %).
Par simple déduction, il resterait 8 967 IDEL remplaçant(e)s et mixte (soit environ 6,82 %).
Effectivement, la pénurie de remplaçant(e) paraît clairement démontrée. Sans parler des périodes surchargées, telles que les congés d’août et les fêtes de Noël. Mais alors que faire ?

Des solutions pour trouver une infirmière libérale remplaçante : le remplacement infirmier libéral

1) Faire appel à un professionnel :  Olivier LUCK a créé une agence de placement dédiée exclusivement au remplacement et à l’information des IDEL en France depuis 1992 : il s’agit de Contact Libéral Evolution.
Grâce à une investigation à la carte, du recrutement aux négociations, chaque démarche pour les infirmiers libéraux est individualisée et basée sur l’écoute et le conseil. Enfin, le contrat de remplacement est systématisé.
Par la validation d’un descriptif infirmier, l’infirmière libérale installée précise explicitement toutes les dispositions et tous les prérequis de son remplacement, ainsi que le profil recherché.
Par la proposition d’une convention de partenariat, l’infirmière libérale remplaçante détermine ses conditions, ses disponibilités et fournit tous les justificatifs légaux exigibles dans le cadre de la Convention Nationale des Infirmiers.

2) Les petites annonces : de gratuites à payantes, elles manquent souvent de clarté et de précision dans l’énoncé des conditions professionnelles.
Les sites web concernés sont majoritairement pluridisciplinaires, et certains sont dédiés aux IDEL. Cependant, il reste difficile d’obtenir des références fiables sur les différents intervenants.

3) Les agences d’intérim sont souvent onéreuses et pourvoient surtout aux carences du secteur hospitalier public. Ce dernier ferme des lits partout et embauche de moins en moins en CDI.

4) Le bouche-à-oreille :  c’est gratuit, mais avec son lot de surprises, parfois bonnes, parfois mauvaises. Les affinités de vos relations ne sont pas forcément les vôtres…

Les meilleurs professionnels sont souvent sollicités, parfois longtemps à l’avance ; les disponibilités restantes ne sont pas exponentielles.

Pour un autre besoin d’information professionnelle, voici le site du Conseil National de l’Ordre des Infirmiers.

* Source DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) ministère de la santé et des solidarités.
** Source OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement Économique).

Et surtout, restons connectés !
L’équipe Ubinect

Vous souhaitez nous contacter pour en savoir plus sur nos services ?
Rien de plus simple.
Par email : conseil@ubinect.fr
Par téléphone : 02 43 78 49 92

À propos

Ubinect est une solution

En quelques chiffres Sephira c’est :

20 ans d’expertise et d’innovation dans le développement de solutions de facturation autonomes

Près de 100 collaborateurs pour vous apporter le meilleur service au quotidien

25 000 professionnels nous font confiance

Contact

L’équipe Ubinect se tient à votre disposition :

02 43 78 49 92

conseil@ubinect.fr

Parrainage

FAQ

Support

Déjà client ?

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
Pour nous écrire, notre adresse postale :

Sephira SAS
12 rue Vincent Scotto
72000 - Le Mans