Guide pratique de la NGAP

19-08-2021 | Kinésithérapeute

Lorsque vous vous installez en tant que kinésithérapeute libéral, vous devez vous former à la gestion administrative de votre métier. Vous disposez d’outils informatiques qui vont vous épauler dans votre tâche, mais vous devez comprendre le processus de facturation selon la NGAP.

La facturation des actes de kinésithérapie selon la NGAP

Pour facturer ses actes, le kinésithérapeute libéral doit se familiariser avec la NGAP, la Nomenclature Générale des Actes Professionnels. Il s’agit d’une classification des actes médicaux du secteur libéral, remboursés par la Sécurité Sociale.

Pour facturer votre patient d’une séance de kinésithérapie, vous devez vous référer à la cotation prévue dans la NGAP. Elle constitue un texte de référence pour que votre facture soit traitée, que vous touchiez votre part de tiers payant et que votre patient soit remboursé par l’Assurance Maladie.

Afin d’identifier les actes médicaux demandés par un médecin prescripteur, la nomenclature des actes liés à la kinésithérapie est intégrée dans la NGAP. Celle-ci identifie les soins faisant l’objet de la prise en charge de la Sécurité Sociale pour le secteur libéral.

En tant que kinésithérapeute libéral, vous devez vous référer aux cotations qu’elles citent pour facturer vos actes de soins à vos patients. Toute erreur de facturation entraîne le refus du remboursement.

À noter : lorsque vous utilisez un logiciel professionnel conçu spécifiquement pour les kinésithérapeutes libéraux, du type Ubinect, la totalité des actes de la NGAP sont préalablement intégrés et les cotations pré-enregistrées. Cela vous permet de saisir rapidement vos feuilles de soins, sans aucun risque d’erreur, que vous officiez à votre cabinet ou au domicile du patient.

La nomenclature des actes de kinésithérapie

La cotation des actes de kinésithérapie est dense. Chaque soin est défini par une nomenclature composée d’une lettre clé, associée à un coefficient. Chaque type d’acte regroupe des sous-types, possédant chacun leur nomenclature propre, avec toujours leur lettre clé et leur coefficient.

La lettre clé désigne une unité monétaire fixant le coût du soin. Pour les kinésithérapeutes libéraux, les lettres clés sont :

  1. AMC : les actes pratiqués dans une structure de soins ou un établissement, y compris lorsque le malade y a élu domicile, autre que ceux qui donnent lieu à application de la lettre clé AMK ;
  1. AMS : les actes de rééducation des affections orthopédiques et rhumatologiques ;
  1. AMK : les actes pratiqués au cabinet ou au domicile, à l’exception des actes effectués dans un cabinet installé au sein d’un établissement d’hospitalisation privé au profit d’un patient hospitalisé.

Le coefficient correspond à la valeur relative de chaque acte professionnel. Il doit être multiplié par la valeur monétaire de la lettre clé pour calculer la valeur monétaire de l’acte médical.

Les déplacements kilométriques

Outre les actes de soins, le kinésithérapeute doit intégrer les indemnités kilométriques s’il se déplace au domicile de ses patients ou dans tout autre lieu où ils peuvent résider, qu’ils soient ou non médicalisés.

  • Si vous vous déplacez dans un établissement de type EHPAD pour soigner plusieurs patients, vous ne devez facturer qu’une seule fois vos indemnités kilométriques.
  • Si votre déplacement est interne à une même agglomération, votre indemnité est forfaitaire.
  • Si vous parcourez moins de 2 kilomètres en plaine, ou moins d’1 kilomètre en montagne, de l’agglomération, l’indemnité est forfaitaire.
  • Si vous parcourez plus de 2 kilomètres en plaine, ou plus d’1 kilomètre en montagne, de l’agglomération, l’indemnité est forfaitaire et kilométrique.

Tout kinésithérapeute libéral doit comprendre le mode de facturation lié au NGAP. Toutefois, grâce aux logiciels de facturation professionnels, vous n’avez pas à apprendre par cœur les nomenclatures plutôt complexes. En effet, l’outil informatique peut être préprogrammé, pour vous assurer une facturation facile, instantanée et sans erreur possible. C’est l’assurance d’un paiement rapide pour vous, ainsi que d’un remboursement tout aussi rapide pour votre patient.

Et surtout, restons connectés !
L’équipe Ubinect
Vous souhaitez nous contacter pour en savoir plus sur nos services ?
Rien de plus simple.
Par email : conseil@ubinect.fr
Par téléphone : 02 43 78 49 92

À propos

Ubinect est une solution

En quelques chiffres Sephira c’est :

20 ans d’expertise et d’innovation dans le développement de solutions de facturation autonomes

Près de 100 collaborateurs pour vous apporter le meilleur service au quotidien

25 000 professionnels nous font confiance

Contact

L’équipe Ubinect se tient à votre disposition :

02 43 78 49 92

conseil@ubinect.fr

Parrainage

FAQ

Support

Déjà client ?

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
Pour nous écrire, notre adresse postale :

Sephira SAS
12 rue Vincent Scotto
72000 - Le Mans